21 Septembre 2015

PEPS INFO : Avec la plateforme PEPS, le CNES ouvre en grand l’accès aux données des satellites de Copernicus

Avec sa flotte unique au monde de six familles de Sentinels, satellites dédiés ou charges utiles embarquées sur des satellites d’Eumetsat, Copernicus va générer un flux massif de données de très grande qualité avec une couverture temporelle et spatiale inégalée. Afin de répondre aux besoins nationaux, le CNES ouvre un accès libre et gratuit à ces données grâce à sa Plateforme d’Exploitation des Produits Sentinels (PEPS).

Le premier satellite, Sentinel-1A, un radar imageur, a été lancé par Soyouz au CSG le 3 avril 2014 et fournit déjà des données précieuses sur les mouvements de la croute terrestre, les volcans, les glaces et les océans. Le deuxième satellite, Sentinel-2A, vient d’être lancé le 23 juin 2015 par Vega et va permettre d’observer la totalité des continents en seulement 10 jours avec un imageur optique multispectral. Suivra fin 2015 la mission Sentinel-3A pour observer la biosphère terrestre et marine et suivre la topographie des océans. Les autres Sentinels vont suivre, et le rythme des lancements va s’accroitre au cours des cinq prochaines années.

Le programme Copernicus, piloté par la Commission européenne et dont la composante spatiale est mise en œuvre par l’Agence spatiale européenne (ESA), opère des services de surveillance des territoires, de l’environnement atmosphérique et marin, de gestion des urgences et de sécurité et de suivi du changement climatique. Le programme est entré en phase opérationnelle en 2014. L’ESA traite et diffuse les produits Sentinels aux services Copernicus et plus largement les met à disposition des utilisateurs en Europe et dans le monde.

Le CNES, en tant que point de contact national des segments sols collaboratifs Copernicus et acteur clé de la politique spatiale en France, a développé la plateforme PEPS pour offrir aux utilisateurs nationaux un accès de haute performance aux volumes très élevés des données Sentinels (50 fois plus que le satellite européen Envisat). PEPS répond aux attentes de la communauté scientifique, contribue à la mise en œuvre et au suivi des politiques sur l’environnement et la sécurité et favorise l’émergence de services aval et le développement industriel associé.

Développé au sein du centre informatique du CNES qui intègre une infrastructure de stockage de pointe, PEPS permet de rechercher, visualiser, sélectionner et télécharger les données. Des traitements en ligne au plus près de la donnée seront prochainement proposés sur la plateforme. PEPS est une plateforme précurseur appelée à évoluer vers un système intégré et coordonné au niveau européen impliquant les industriels du Big Data et du Cloud.

Avec PEPS et ses missions spatiales d’observation de la Terre, le CNES participe, avec ses partenaires nationaux, européens et internationaux, aux activités de Copernicus notamment pour la surveillance de l’environnement, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique et la mise en œuvre des orientations qui suivront la conférence COP21 à Paris en décembre 2015.

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur PEPS, vous pouvez visionner cette petite vidéo dans laquelle PEPS est résumé et expliqué par différents acteurs intervenant sur le projet: videoPEPS

Publié dans :